Pourquoi méditer ?

Pourquoi méditer ?

« Dans la fraîcheur du moment présent, le passé n’est plus,
le futur n‘est pas encore advenu; si l’on demeure dans la pure
conscience éveillée – la véritable liberté -, les pensées qui
auraient le pouvoir de nous perturber s’élèvent et se dissolvent
sans laisser de traces. »
Matthieu Ricard
.
heart-3147976_640
.
La méditation en pleine conscience est à mes yeux, un des outils les plus puissants pour vous accompagner sur le chemin du bien-être.
C’est un outil qui, au delà de la profonde relaxation qu’il procure, nous plonge au cœur de nous-même, en nous y apprenant le non-jugement, la résilience et la bienveillance. C’est alors que ce voyage interne nous permet de nous découvrir encore un peu plus chaque jour, d’observer nos réactions, nos fonctionnements, nos évolutions, et de part cette observation, de nous permettre d’emprunter la voie de la libération.

Car être conscient de ce qui se passe en nous, c’est avoir le pouvoir de choisir.

.
Quels sont les bienfaits d’une pratique régulière sur les émotions ?

Grâce à l’essor du programme Mindfulness Based Stress Reduction répendu par Jon Kabbat-zinn, on sait à présent que la méditation en pleine conscience donne de très bons résultats sur l’amélioration de la gestion du stress, sur la diminution des troubles anxieux et en prévention d’une possible rechute de dépression.

C’est un outil qui fait des merveilles dans le cadre d’un accompagnement à l’amélioration de la gestion des émotions en agissant dans un premier temps sur la sphère physiologique :
– En modifiant la plasticité neuronale, le cerveau créé des connexions neurologiques plus propices au bien-être et à la joie.
– En apportant une plus grande résistance au stress émotionnel. L’individu apprend à comprendre la réaction de stress dont il est sujet et à définir si oui ou non, celle-ci est utile au moment T.
Puis elle agît sur la sphère psychologique :
– Grâce notamment à l’exploration et à l’approfondissement de la connaissance de nous-même. On apprend à s’observer sans jugement, il est alors plus facile de voir nos mécanismes d’interaction avec le monde qui nous entoure et de les adapter.
– Cela nous apprend entre autres le détachement, l’acceptation et la résilience. On ne s’identifie plus à nos émotions, nos pensée, nos actions ou nos idées. Car elles ne font que passer. Nous sommes bien plus que cela, tel le vaste ciel observant les nuages le traverser.
– C’est alors que la pratique de la méditation augmente l’estime de nous-même, et de ce fait, fait grandir la confiance que l’on pose en les autres, nous permettant d’avancer pas à pas vers des relations toujours plus harmonieuses.

.

Quels sont les bienfaits d’une pratique régulière sur l’organisme ?

Aussi, en partie parce qu’elle permet de réguler les réactions de stress, la pratique régulière de la méditation en pleine conscience permet de réduire les symptômes qui lui sont associés ( lire ici pour en savoir plus). Elle permet la régénération globale de l’organisme. C’est alors que l’on peut observer une amélioration de l’état de santé :
– Du système cardio-vasculaire,
– Du système digestif,
– Du système nerveux,
– Du système immunitaire,
– Du système lymphatique,
– Du système rénal,
– Du système hormonal,
– Du système génital,
– Du système musculaire
.
Ainsi, lorsque l’on pratique régulièrement la méditation en Pleine Conscience, on acquière plus de facilité à gérer l’impulsivité et les troubles qui y sont liés. On améliore sa qualité de concentration. On apprend à accepter et à vivre au mieux avec la maladie. On réduit l’intensité des douleurs chroniques. On prévient et ralentit le développement de la maladie d’Alzheimer. On réduit voir supprime l’intensité des syndromes pré-menstruels. On apprend à respirer pour de vrai. On dort bien. On renforce notre énergie, notre force et notre vigueur. Qu’importe qui nous sommes, ce que nous faisons, de quoi nous souffrons, cette pratique permet d’améliorer de manière significative le quotidien, et ça fait du bien.